Aura Blockchain Consortium renforce ses services pour un luxe plus transparent.

February 3, 2023

Journal Du Luxe Logo

PUBLIÉ LE  PAR 

L’organisme réunissant les plus grands acteurs de l’industrie haut de gamme a collaboré avec Mojix dans le but de se nourrir de sa technologie pour booster la traçabilité et l’authentification globales des produits.

Un système basé sur le cloud.

En avril 2021, le numéro un LVMH – dont la valorisation boursière a dépassé les 400 milliards d’euros -, le groupe Prada et Cartier, joaillier sous l’égide de Richemont, avaient annoncé le développement d’Aura. Au fil des mois, le consortium a boosté son réseau de fondateurs en accueillant OTB Group et Mercedes-Benz. L’objectif ? Mettre en place des solutions blockchain dans le but de répondre aux défis de l’industrie du luxe, comme la propriété numérique, l’approvisionnement responsable ou encore la traçabilité des articles pour le consommateur. Depuis, ce projet participatif n’a cessé d’évoluer pour devenir une référence dans le secteur premium, ralliant à sa cause des membres tels que Miu Miu, Marni, Givenchy, Maison Margiela et Louis Vuitton.

Une vision d’avenir axée sur le digital qui rejoint l’ADN de Mojix, spécialisé dans les services d’intelligence centrés sur les articles, tant en termes de fabrication et de supply chain que de vente au détail. Les deux entités se sont ainsi rapprochées pour connecter leurs systèmes respectifs. La plateforme Mojix basée sur le cloud permettra de “délivrer des identités uniques standardisées” aux produits de luxe grâce à la technologie NFC-RFID et à la sérialisation, à savoir un code informatique propre à chaque article, le tout sécurisé par Aura Blockchain. De quoi renforcer la traçabilité et l’authentification complètes des biens : une opportunité pour les marques en matière de gestion de la data, de contrôle qualité, de logistique et d’informations sur leurs fournisseurs, mais aussi une occasion de dynamiser l’expérience et la confiance de la clientèle.

À l’heure où les problématiques de contrefaçons, de consommation responsable et de transparence sont scrutées de près par le public, cette alliance s’affiche comme une étape supplémentaire vers un luxe vertueux et optimisé, aidé par le potentiel quasi-infini du digital.

Pour en savoir plus sur l’univers numérique lié aux activités premium, le Journal du Luxe vous donne régulièrement rendez-vous sur LinkedIn pour ses magazines live 3.0. Ce jeudi 19 janvier, une édition spéciale Digital Art est d’ailleurs organisée de 11h30 à 13h sur la plateforme, en accès libre ici.

Read the article here: Journal du Luxe

You May Also Like…